Guide de la coloration naturelle

Guide de la coloration naturelle

Guide d’utilisation des Hennés et poudres tinctoriales.

Ce guide vous apporte astuces et conseils pour la coloration naturelle des cheveux. Vous pouvez ainsi réaliser vous-même votre coloration maison en mélangeant les différentes poudres de henné et de plantes 100% naturelles.

Les colorations végétales permettent d’obtenir des couleurs de cheveux très variées : blond vénitien, châtain clair, châtain foncé, roux foncé, roux flamboyant, brun ou noir…Vous pourrez même couvrir vos cheveux blancs.

Plus qu’une teinture végétale, c’est un véritable soin naturel que vous offrez à vos cheveux grâce aux nombreuses propriétés des poudres tinctoriales !

Aux extraits 100% végétaux et obtenus à partir de plantes séchées, les hennés Centifolia sont purs et sans additifs.

Le henné dit « naturel » est un colorant d’origine végétale obtenu à partir des feuilles séchées d’une plante odoriférante : Lawsonia Inermis, appartenant à la famille des Lythraceae. Principalement originaire du sous-continent Indien et d’Afrique du Nord, le henné « naturel » pousse sous la forme de gros buissons ou d’arbustes dans les climats chauds et secs. Il est utilisé depuis des milliers d’années pour la coloration des tissus mais également des cheveux et pour la peinture corporelle. La molécule de teinte rouge-orangé appelée Lawsone est extraite des feuilles et commercialisée sous forme de poudre à préparer en pâte. Nous retrouvons également le henné dit « neutre », issu de Cassia Obovata, une plante de la famille des Cesalpiniacea. A savoir : il ne colore pas mais permet de gainer et de fortifier la chevelure. Il existe aussi des poudres tinctoriales à utiliser seules ou en association avec du henné afin d’obtenir une coloration naturelle. (Exemple : henné noir = henné naturel + Indigo + Amla). La coloration naturelle enrobe le cheveu et forme une gaine protectrice autour de celui-ci. Les pigments de la plante se fixent uniquement sur les couches extérieures de la fibre capillaire (contrairement aux colorants chimiques) et la couleur s’estompe progressivement sans démarcation ou effet racines trop contrasté.

Ce tableau vous aidera à choisir votre henné selon votre couleur de cheveux initiale ainsi que la couleur et le type de reflets que vous souhaitez obtenir après votre coloration naturelle (1) : Tableau hénnés

* Ne colore pas les cheveux mais rehausse les reflets naturels

** Utilisation pure déconseillée

*** Ne colore pas mais apporte vigueur, brillance et gaine les cheveux (1) à titre indicatif.

Ce tableau vous aidera à choisir vos poudres tinctoriales selon votre couleur initiale de cheveux ainsi que la couleur et le type de reflets que vous souhaitez obtenir après votre coloration naturelle (1) : Tableau poudres tinctoriales

*Ne colore pas les cheveux mais rehausse les reflets naturels

**Utilisation pure déconseillée (1) à titre indicatif

Dans un grand bol, ajouter progressivement de l’eau tempérée à la poudre afin d’obtenir une pâte relativement épaisse. Veiller à ne pas utiliser d’ustensiles en métal. Avant application sur les cheveux, laisser reposer le mélange, recouvert d’un film plastique, 1h à 2h afin que la couleur se développe, sauf pour l’indigo qui doit être ajouté au dernier moment. Quantités à utiliser (à titre indicatif)

 PoudreEau
Cheveux courts50 à 100 gr100 à 200 ml
Cheveux mi-long (épaules)150 à 200 gr300 à 400 ml
Cheveux longs (mi-dos)200 à 250 gr400 à 500 ml
Cheveux très longs (hanches)300 à 500 gr600 à 1000 ml
  • Ne pas appliquer le henné sur des cheveux permanentés ou colorés chimiquement depuis moins de 2 mois.
  • Avant une coloration, réaliser un Masque Détox.
  • Protéger les zones de votre peau risquant d’être colorées par le henné en appliquant une crème hydratante en couche épaisse ou une huile végétale (haut du front, contour des oreilles).
  • Porter des gants pour la préparation et l’application du mélange afin de ne pas colorer vos mains.
  • Ne pas utiliser d’ustensiles en métal pour mélanger le henné afin de ne pas altérer la qualité de la poudre. Attention, le matériel utilisé pourrait rester coloré.
  • Tester sur une mèche non visible avant de réaliser toute la coloration. Attendre 24h avant de constater le résultat définitif.
  • Ne pas faire de permanente ou de coloration chimique après une coloration naturelle au henné datant de moins de 2 mois.

Ingrédients (quantités pour cheveux mi-longs(2)) :

  • 75 gr de poudre d’argile verte ou blanche
  • 75 gr de poudre de rhassoul
  • 3 cuillères à soupe d’huile de macadamia
  • Environ 200 mL d’eau tempérée

(2) à titre indicatif

Mode opératoire :

  • Mélanger l’argile et le rhassoul avec l’huile de macadamia puis ajouter l’eau tempérée progressivement jusqu’à l’obtention d’une pâte relativement épaisse.
  • Appliquer sur les cheveux, mèche par mèche.
  • Masser le cuir chevelu.
  • Laisser poser 20 min sous un film plastique.

Rincer abondamment jusqu’à élimination de tous résidus.

J’ai les cheveux colorés chimiquement. Puis-je passer à la coloration naturelle ? Que dois-je faire ? Dans combien temps ? Nous vous conseillons d’attendre 2 mois et de faire 3 à 4 masques Détox afin d’absorber les molécules chimiques et de désengorger les cheveux colorés chimiquement. J’ai des cheveux blancs que je souhaite couvrir. Quel henné me conseillez-vous ? Basez-vous sur votre couleur de cheveux initiale à l’aide des tableaux ci-dessus. En fonction de la quantité de cheveux blancs et de leur répartition, vous obtiendrez différents reflets colorés pour un effet naturel qui sera amélioré au fil des colorations naturelles. Exemples de recettes : Cheveux blonds : une application de henné blond. Cheveux châtains à bruns ? deux applications successives :

  • une première application de henné naturel (vos cheveux blancs seront plutôt oranges),
  • une seconde application, de suite après la première avec un mélange 2/3 indigo et 1/3 henné naturel pour neutraliser l’aspect « orange » et obtenir une teinte marron.

Certaines personnes ajoutent des ingrédients naturels dans leur préparation. Qu’en pensez-vous ?

  • Le citron est un acide. Il oxyde et aide la couleur à se développer. C’est pour cela que vous pouvez en ajouter (environ 150 mL) lors de votre préparation. Si votre peau est sensible, vous pouvez également utiliser des jus de fruits moins acides comme le pamplemousse ou l’orange.
  • Le thé au citron peut être utilisé pour sa propriété acide et le thé noir peut être utilisé pour neutraliser légèrement l’aspect trop orangé sur les cheveux blancs.
  • Une huile végétale peut être ajoutée à votre préparation notamment si vous avez les cheveux secs afin de limiter le léger effet asséchant du henné. Cependant, sachez que son utilisation peut diminuer la prise de la couleur.
  • Le yaourt permet d’obtenir une préparation plus onctueuse et d’atténuer le léger effet asséchant du henné mais il peut également favoriser le développement de pellicules.
  • La bière est connue pour renforcer et apporter du volume aux cheveux. Pour ces raisons vous pouvez en ajouter à votre préparation.

Lors de la repousse, puis-je ne faire que les racines ? Va-t-il y avoir une démarcation lorsque mes cheveux vont repousser ? Il est possible de ne faire que les racines. Cependant, attention : pour qu’il n’y ait pas de démarcation, il est nécessaire de bien connaitre le ratio du mélange de poudres qui correspond à votre couleur de coloration souhaitée et de le reproduire quand vous ne ferez que vos racines.

Centifolia vous propose des extraits 100% végétaux, obtenus à partir de plantes séchées. Purs et sans additifs. Nos poudres tinctoriales sont soigneusement emballées dans des sachets hermétiques pour préserver les pigments.

Hennés :Poudres tinctoriales
Henné naturelIndigo
Henné neutreBrou de noix
Henné blondCamomille
Henné châtain caramelRhapontic
Henné noirGarance
 Campêche
 Amla
 Brahmi
 Curcuma